Le président français a annoncé une hausse du budget de la Défense de 3,8 milliards d'euros d'ici 2019. François Hollande a dû prendre sa décision en préservant le budget de l'armée et en limitant les suppressions de postes. Un équilibre difficile à trouver en ces temps de rigueur budgétaire, mais nécessaire pour la lutte contre le terrorisme.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés