Charaffe al Mouadan est mort le 24 décembre lors de frappes aériennes en Syrie. Ce Français parti faire le jihad venait de Drancy, en Seine-Saint-Denis. Il aurait eu des liens avec les attentats de Paris du 13 novembre. Sa voisine a témoigné à visage caché. "Je voyais venir des personnes avec une barbe habillés en djellaba, (en voitures) immatriculées en Belgique", a-t-elle expliqué.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés