Le gouvernement l'avait promis, 5000 postes vont être créés d'ici deux ans dans la police et la gendarmerie. Une annonce qui se matérialise avec un concours exceptionnel pour recruter 2.000 gardiens de la paix. 30.000 personnes se sont déjà inscrites. C'est trois fois plus que d'habitude. Un engouement sans précédent chez les jeunes surtout, avec des motivations extrêmement liées à l'actualité.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés