En cette période de Coupe du monde de football, nous nous intéressons à la situation des joueurs binationaux nés et formés en France, l'Hexagone possédant des structures sportives de très bonne qualité. Nombre d'entre eux n'aspirent qu'à être appelés parmi les Bleus, mais les places sont chères. Certains font donc le choix de se tourner vers le pays d'origine, comme ces Franco-Tunisiens devenus des "Aigles de Carthage".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés