"C'est un truc de fou, ceux qui ont des droits deviennent des privilégiés et ceux qui n'en ont pas devraient être la norme", a lancé Philippe Martinez, en abordant le sujet des fonctionnaires, ce lundi sur BFMTV et RMC. Le Secrétaire général de la CGT a également assuré qu'il fallait "des droits collectifs". "On ne peut pas perpétuellement accuser ceux qui ont des droits d'être des privilégiés."

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés