Les autorités birmanes ont détruit l'équivalent d'une année de saisie de drogues ce mardi.

Elles ont été rassemblées et brûlées dans trois villes différentes. Le pays est le deuxième producteur d'héroïne au monde.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés