Nicolas Sarkozy mis en examen, pour la troisième fois, depuis son non-lieu dans l'affaire Bettencourt.Le voilà à présent mis en examen pour "corruption passive", "financement illégal de campagne électorale" et "recel de fonds publics libyens". L'enquête porte sur des soupçons de financement de sa campagne présidentielle de 2007 par la Libye du colonel Kadhafi. Elle jette une lumière crue sur les liens opaques entre Paris et Tripoli.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés