Les médias allemands s'interrogent encore sur la victoire surprise de François Fillon. Les sites d'information russes, eux, estiment que le candidat de la droite pour la présidentielle a tout pour plaire à Poutine. Quant aux médias britanniques, ils se passionnent pour Pénélope Fillon, "la Galloise". Pendant ce temps, la gauche n'en finit plus de se désagréger, et le succès de la primaire de droite renforce cette impression de délitement...

Publicité

Contenus sponsorisés