Le cheikh Salman Ben Ibrahim Al-Khalifa de Bahreïn, l'Italo-Suisse Gianni Infantino, le Sud-Africain Tokyo Sexwale, le prince jordanien Ali Ben Al-Hussein et le Français Jérôme Champagne, ils veulent tous changer la Fifa. Ils sont tous candidats à la présidence de la fédération internationale de football. Certains sont proches de Michel Platini, d'autres font déjà polémiquer.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés