Un nouveau pas vers le prochain gouvernement allemand. Réunis en congrès à Berlin, les délégués de la CDU, le parti de la chancelière Angela Merkel ont approuvé le contrat de grande coalition avec les sociaux-démocrates. Décision prise à une écrasante majorité : 975 voix pour et 27 contre.

"Aujourd'hui, nous voulons contribuer à former une grande coalition stable et en état de marche, a déclaré la chef du gouvernement. Les attentes de la majorité des gens dans notre pays mais aussi, bien au-delà des frontières allemandes sont claires. (...) Nous avons notre destin entre nos mains et nous devons décider si nous conservons le destin de l'Europe et de l'Allemagne entre nos mains ou si nous le laissons dans les mains des autres. Nous voulons garder notre destin entre nos mains."

Le congrès de la CDU a aussi élu Annegret Kramp-Karrenbauer comme numéro deux du parti. Fidèle de la chancelière, la voici d'ores et déjà en orbite pour préparer l'après-Merkel.

Prochaine étape pour acter la formation de la grande coalition : le SPD, très divisé, annoncera dimanche les résultats de son référendum interne. Un rejet de l'alliance avec la CDU ouvrirait une crise politique sans précédent.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés