Barack Obama a présenté mardi un plan visant à fermer la prison de Guantanamo, jugeant que cette dernière agissait comme argument de propagande anti-américaine pour les terroristes, et coûte trop cher au pays. Mais avec un Congrès majoritairement républicain, donc opposé à une telle mesure, le président américain a peu de chances de parvenir à ses fins, comme l'explique Jean-Bernard Cadier, correspondant de BFMTV à New-York.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés