"Ségolène Royal ne veut pas de la fermeture de Fessenheim avant 2017, voire elle n'en veut pas du tout", a déclaré Guillaume Tabard, éditorialiste au Figaro, sur le plateau de LCI.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés