La chef de la diplomatie de l'Union européenne ne briguera pas un nouveau mandat quand ses fonctions prendront fin en octobre 2019.

Federica Mogherini, qui occupe ce poste depuis quatre ans, explique qu'elle souhaite laisser "une maison en ordre" à son successeur.

Elle l'a annoncé à Bruxelles ce lundi en ouvrant la conférence annuelle des ambassadeurs de l'UE, en précisant qu'il y avait encore "beaucoup à faire" jusqu'à l'année prochaine.

Depuis sa prise de fonction, l'ancienne ministre italienne des Affaires étrangères s'est beaucoup impliquée pour tenter de sauver l'accord sur le nucléaire iranien.

Elle a également supervisé les initiatives de coopération visant à accroître l'autonomie de l'UE en matière de défense et de sécurité.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés