La question revient chaque année. Le baccalauréat a-t-il encore sa raison d'être? Certains estiment qu'il coûte trop cher, d'autres qu'il n'est pas assez sélectif. Mais l'examen est aussi sacré: un rite de passage mais aussi une épreuve égalitaire, républicaine.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés