Invitée ce lundi de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Marielle de Sarnez a évoqué la première rencontre entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron à la mi-journée à Versailles. "Si Vladimir Poutine veut qu'on lève les sanctions, il faut que lui-même se mette dans la légalité et que les accords de Minsk soient respectés", a assuré la ministre des Affaires européennes. Et le sort des homosexuels en Tchétchénie pourrait également être évoqué. "Il ne s'interdira rien", a assuré Marielle de Sarnez.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés