Laurent Fabius, ancien ministre des Affaires étrangères, a annoncé dans une lettre à François Hollande qu'il renonçait à la présidence de la COP21. La compatibilité de ce titre avec sa nouvelle fonction avait créé un début de polémique. L'intéressé a souhaité y mettre fin au plus vite.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés