Les discussions avec les syndicalistes de GM&S se sont achevées tard ce mardi soir au ministère de l'Économie, peu avant minuit. L'équipementier automobile à La Souterraine dans la Creuse est à l'heure actuelle toujours menacé de liquidation judiciaire. Le temps presse puisque le tribunal de commerce de Poitiers statuera ce vendredi. Excédés, les salariés ont allumé des feux aux abords de leur usine. 277 emplois sont menacés. GMD, l'unique repreneur, n'a pas déposé d'offre ferme. Les négociations reprendront à 16h à Bercy ce mercredi.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés