Vidéo associée: 

Publié le 12/04/2018

Evaluer toutes les conséquences en Syrie

Corps: 

Dans les heures qui ont suivi l'attaque chimique présumée contre Douma en Syrie, la France et les Etats-Unis ont réclamé une réaction ferme de la communauté internationale. Pour Fabrice Pothier, responsable stratégie chez Rasmussen Global , la question n'est pas si les Occidentaux vont frapper mais davantage quand vont-ils agir? "Je crois qu'il est évident pour Washington et Paris qu'il faut d'une façon ou d'une autre dessiner cette épaisse ligne rouge", précise-t-il.

Le président américain a averti la Russie que des missiles pourraient bientôt frapper le régime syrien, allié de Moscou. Pour Joost Hiltermann de l'International Crisis Group les Occidentaux doivent mesurer les conséquences d'une éventuelle attaque. "Si les Américains frappent l'armée syrienne et seulement l'armée syrienne alors je pense que le régime syrien répondra en frappant des civiles dans des zones tenues par des rebelles", explique le responsable du programme Moyen-Orient. Mais il prévient que "si des troupes ou des avions russes devaient être touchés, et cela vaut aussi pour les Iraniens, alors on pourrait voir une escalade non seulement en Syrie mais ailleurs dans la région".

De son côté la Commission européenne assure suivre de très près la situation. La question devrait être évoquée lundi prochain lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité