En Centre Afrique, des milliers de musulmans ont fuit Bangui à bord de camions pour rejoindre le Tchad, un pays frontalier. Les violences interreligieuses contraignent les musulmans résidant en Centre Afrique à s’enfuir depuis déjà plusieurs mois. Une fuite accelérée depuis que les combattants de l’ex-rébellion Séléka, de majorité musulmane, ont été contraints au cantonnement ou au départ, accentuant les mouvements de représailles à l’encontre des civils musulmans.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés