Ce mercredi matin, un campement où vivaient jusqu'à récemment plusieurs centaines de Roms, installés depuis juin sur les rails désaffectés de la "Petite ceinture", a été évacué. Les associations ont regretté cette intervention de police, qui devrait conduire à la création d'un autre bidonville ailleurs dans la capitale.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés