Samedi, une cinquantaine de migrants ont forcé l'entrée d'un ferry. Ils ont été évacués du port de Calais par la police et sont en garde à vue. Cela s'est produit à l'issue d'une manifestation pacifique en soutien aux migrants du camp appelé "la Jungle". Natacha Bouchard, maire LR de la ville, parle d'une situation "insoutenable" pour les habitants et maintient une demande d'intervention de l'armée.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés