Publicité

Contenus sponsorisés

L'arrêté d'expulsion des migrants de la "jungle" de Calais a été validé ce jeudi par le tribunal administratif. Il s'appliquera partout, sauf dans les espaces sociaux, précise la préfecture du Pas-de-Calais. Deux choix s'offriront aux migrants expulsés : rejoindre les préfabriqués de la zone nord du camp, ou l'un des centres d'accueil répartis un peu partout en France.

Publicité