Dans la bataille des brevets qui opposeApple au Coréen Samsung, c’est la marque symbolisée par une pomme qui a pris un avantage. Vendredi, la commission américaine du commerce internationale a interdit à la multinationale asiatique d’importer et de vendre aux États-Unis une partie de ses produits. L’interdiction porte sur les technologies liées aux écrans tactiles et aux écouteurs.

Cette même commission estime que Samsung reprend une partie des brevets de la marque américaine. Une partie seulement car la commission a rejeté la demande du créateur de l’iPhone de sanctionner le coréen sur la forme des appareils qu’il commercialise. Ces accusations de plagiat ont été rejétées pour quatre brevets.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés