En colère en raison de la recrudescence de tensions raciales sur les campus universitaires aux Etats-Unis, des dizaines d'étudiants noirs font pression pour dénoncer le racisme ambiant. À Columbia, où 7% des universitaires sont Afro-américains, le président de l'Université du Missouri a démissionné de son poste, accusé d'avoir laissé les choses s'envenimer.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés