Mercredi au Salon du Livre de la Jeunesse de Montreuil, il n'y avait pas foule. Avec l'état d'urgence, les sorties scolaires ont été interdites. Des enfants ont été nommés "ambassadeurs" de leur classe pour limiter l'affluence. Nombre de livre exposés traitaient notamment des attentats et de la Syrie.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés