Le Chili est dévoré par les flammes.

Le pays est confronté à des incendies de grande ampleur, notamment à Pumanque, à environ 150 km au sud de Santiago.

Au total, près de 80 000 hectares sont déjà partis en fumée. Cela représente environ 5 fois la superficie de la ville de Bruxelles.

L'état d'urgence a été déclaré car le feu s'attaque désormais à des zones urbaines et industrielles.

La capitale, Santiago, a, elle, été recouverte d'un épais nuage de fumées.

Pdte. Nac. Bomberos de Chile 'Dispondremos todos los recursos necesarios para nuestros Bomberos que combaten los IF' https://t.co/kXLTG1yGtU pic.twitter.com/CzujvRVXpK- Bomberos de Chile (@BomberosdeChile) 21 January 2017

Les pompiers et l'armée doivent circonscrire au moins 18 foyers d'incendie distincts dans le centre et le sud du pays.

D'après les services forestiers, ces feux auraient été déclenchés par l'homme.

Il est cependant impossible de savoir pour l'instant s'ils sont d'origine criminelle ou la conséquence d'actes de négligence.

Ils se seraient ensuite rapidement propagés en raison de vents violents et d'une vague de chaleur qui se répand sur le Chili.

Highs from #Chile & #Argentina on Thursday; heat continues across these areas well into next week. High in #Santiago Fri around 37C. pic.twitter.com/8cBFfqdkGP- Jason Nicholls (@jnmet) 20 January 2017

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés