La plage et la bronzette, très peu pour Roger Karoutchi. L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy est le seul sénateur à rester au Sénat tout l'été. "Je n'aime pas revenir de vacances, alors je ne pars plus depuis quinze ans. (...) Je ne m'habille jamais décontracté. Quand je partais en vacances, on me disait que j'étais capable d'aller en costume-cravate à la plage", révèle dans Le Parisien celui qui s'enferme dans son bureau non climatisé de 9 heures à 16 heures. Et contrairement aux idées reçues, l'élu des Hauts-de-Seine continue bien à travailler. "Les services du Sénat fonctionnent normalement l'été. C'est même traité beaucoup plus vite que d'habitude. En revanche, les retours du gouvernement sont plus longs", lance Roger Karoutchi dans Le Parisien. Au moins une fois par semaine, il reçoit un appel du président du Sénat Gérard Larcher. Mais sa présence qui en agace certains. "Karoutchi reste en août, parce que ça lui permet d'être invité dans les médias, c'est son instant de gloire", s'agace un cadre dans Le Parisien. "Montrer ma bobine sur les plateaux, cela ne m'intéresse pas. J'y vais uniquement s'il y a une actualité intéressante à commenter. J'en ai refusé plein sur les queues de comètes de l'affaire Benalla, la piscine de Macron ou la rediffusion de documentaires sur Fillon. Les chaînes me disent : Mais il n'y a que vous... Tant pis", rétorque le principal intéressé dans le quotidien.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés