Rupture avec l'URSS en 1991, entrée dans l'UE en 2004, dans la zone Euro en 2011... L'Estonie a beau être le plus petit état balte, il pourrait donner des leçons de développement numérique aux Européens. Et il les invite d'ores et déjà à se méfier de la Russie.

Contenus sponsorisés