Pour la troisième fois en trois semaines les négociateurs du Brexit se retrouvent à Bruxelles. Mais une récente polémique s'est ajoutée à ce nouveau tour de table. Michel Barnier qui mène les discussions pour les 27 Etats membres aurait annoncé que les propositions britanniques sont irrecevables.

Au Royaume-Uni les sondages en faveur du Brexit s'effritent. A Bruxelles Les partisans du maintien veulent profiter de cette tendance pour faire entendre leur voix. Les deux camps espèrent terminer les négociations pour le sommet européen du mois d'octobre. Mais ce calendrier semble désormais difficilement tenable.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés