C'est l'un des dommages collatéraux des visites officielles, celui que tous les chefs d'États à l'étranger aimeraient éviter... mais Theresa May n'a pas fait exception. En Afrique du Sud, invitée dans une école primaire. la Première ministre britannique s'est jointe à une danse. Un instant immortalisé par les caméras.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés