En Slovaquie, depuis l'assassinat du jeune journaliste d'investigation Jan Kuciak perpétré en février dernier, des dizaines de milliers de manifestants se réunissent chaque vendredi pour défiler dans les rues de Bratislava, la capitale. Ils réclament la fin d'un régime mafieux, l'éjection du parti au pouvoir, des élections anticipées et une "Slovaquie honnête"... Ce mouvement est le plus important du pays depuis la "Révolution de velours", en 1989. Portrait d'une génération.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés