Le premier tour de l'élection présidentielle a donné lieu jeudi à des scènes de confusion et de chaos: bureaux de votes ouverts en retard, Kizza Besigye l'opposant principal au président Yoweri Museveni interpellé, réseaux sociaux bloqués...

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés