Depuis sa création en 1988, l'armée de résistance du seigneur de Joseph Kony (LRA), a fait des dizaines de milliers de victimes. Outre les personnes tuées ou blessés, des milliers d'enfants enlevés par la milice ou nés de viols restent traumatisés. Pour faciliter leur réinsertion à la société ougandaise, une ONG française propose des cours de chant à ces jeunes. Regroupés dans une école au nord du pays, ils ont récemment organisé un concert dans la capitale du pays. Reportage.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés