Le secteur compte plus de trois millions et demi de personnes en France. Mais depuis trois ans, l'emploi à domicile subit un recul constant suite à la suppression d'anciens avantages fiscaux. L'Assemblée nationale a adopté ce vendredi un amendement qui devrait lui redonner un coup de pouce.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés