Publicité

Contenus sponsorisés

Et si après avoir conquis l'Elysée, la République en Marche lorgnait sur la mairie de Paris ? C'est l'hypothèse avancée par le Journal du Dimanche qui publie cette petite phrase d'une proche du chef de l'Etat : " c'est pour ça qu'Anne Hidalgo nous déteste. Avec une mention spéciale pour Benjamin Griveaux ". Le porte-parole de campagne d'Emmanuel Macron, ambitionnerait donc de conquérir la capitale dès 2020. Il faut dire que le score réalisé par le président de la République à Paris aurait de quoi l'encourager : près de 35 % des voix soit 25 points de plus que Benoît Hamon, candidat du Parti Socialiste. Pourtant, interrogé par Laurence Ferrari dans "Punchline" sur C8, Benjamin Griveaux dément "absolument" la rumeur et promet qu'il reste "concentré sur les élections législatives" à venir. C'est en 2001 que Bertrand Delanoë ravit la mairie de Paris à la droite avant de passer le flambeau à sa première adjointe il y a trois ans. Anne Hidalgo qui pendant la campagne n'a pas manqué de critiquer Emmanuel Macron avant de le recevoir une fois élu pour échanger sur le dossier de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques de 2024.

Publicité