Publicité

Contenus sponsorisés

Après le Premier ministre Alexis Tspiras lundi, le nouveau gouvernement grec a prêté serment mardi. Composé de 10 ministères contre 20 dans la précédente équipe, il va s'attaquer à la fraude fiscale et à ceux qui ont été épargnés par les plans d'austérité. L'Eglise orthodoxe et les grandes fortunes du pays pourraient payer un lourd tribut.

Publicité