Depuis le début de l'année, plus de 13 000 migrants ont traversé la Méditerranée pour rejoindre l'Europe, déjà plus que l'an dernier à la même période. Mais ils sont aussi de plus en plus nombreux à faire le chemin inverse. Des départs volontaires que la France encourage en proposant aux migrants une aide financière - de 2 000 à 5 000 euros au total - pour retourner dans leur pays d'origine. En quoi consiste cette aide ? Quelles en sont les modalités ? Quels contrôles sont effectués ?

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés