Vidéo associée: 

Publié le 19/02/2018

En Floride, les élèves et les parents mobilisés

Corps: 

"Trop, c'est trop", peut-on lire sur l'une des pancartes... Pour les parents et les élèves du lycée de Floride marqués par la fusillade meurtrière qui a eu lieu mercredi dernier, la mobilisation doit se poursuivre jusqu'à ce que la Maison Blanche et le Congrès finissent par légiférer pour mieux contrôler les armes. Ils en appellent même à une grande marche le 24 mars à Washington.

"Personnellement, j'ai beaucoup pleuré mais ça a tourné à la colère, pas à la violence mais à la colère et la volonté de faire quelque chose" , confie Angelina, une élève de l'établissement.

"Ma fille est traumatisée, se lamente Trexia, la mère d'une élève . Elle a vu des choses qu'aucun enfant ne devrait jamais voir. Il ne s'agit pas de déployer plus de policiers ou une équipe d'intervention ou d'installer des détecteurs de métaux. Ce n'est pas ça. Ce qu'il faut, c'est changer la loi sur les armes."

Au lycée Marjory Stoneman Douglas de Parkland, 17 adolescents ont été abattus au fusil semi-automatique par un ancien élève de 19 ans. En 2017, ce sont près de 15.600 personnes qui ont été tuées par une arme à feu aux Etats-Unis.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet