Comme chaque année aux beaux jours, la prolifération d'algues vertes reprend de plus belle et empoisonne de nombreuses plages bretonnes. En séchant, ces algues deviennent dangereuses, avec des émanations d'hydrogène sulfuré qui ont provoqué ces dernières années des malaises et la mort d'animaux tels que des chevaux et des sangliers.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés