Un jihadiste syrien de 20 ans a exécuté en public sa mère qui avait tenté de le convaincre d'abandonner le groupe Etat islamique (EI), a affirmé vendredi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés