Publicité

Contenus sponsorisés

Les services de renseignements français ont coopéré avec Washington pour l'opération qui a conduit à la mort du chef des islamistes somaliens shebab, Ahmed Abdi "Godane", tué par une frappe américaine le 1er septembre, selon l'entourage du président français. Agé de 37 ans, Ahmed Abdi "Godane" était l'une des dix personnalités les plus recherchées pour terrorisme par les États-Unis.

Publicité