Ce dimanche, la Birmanie organise ses premières élections libres depuis 25 ans. Les bureaux de vote ont ouvert dans la matinée. L'opposante Aung San Suu Kyi bénéficie de nombreux soutiens, mais le parti au pouvoir n'aurait pas dit son dernier mot. Anaïs Renevier, correspondante en Birmanie, a fait part des inquiétudes qui règnent dans le pays autour d'une possible fraude.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés