Il y a six ans, le 25 janvier 2011, les Égyptiens se soulevaient pour la première fois... et allaient en quelques jours faire tomber le " raïs " Hosni Moubarak. Aujourd'hui, la place Tahrir, symbole de cette révolution populaire, est vide. Les manifestations sont systématiquement réprimées et le président Abdel Fattah al-Sissi entend tenir son pays d'une main de fer.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés