Deux jours après une réunion de crise à l'Assemblée nationale pour évoquer une éventuelle participation au gouvernement Valls, le parti Europe-Ecologie-Les Verts vie une période délicate et est sur le point de se déchirer. Selon Jean-Vincent Placé, sénateur de l'Essonne, le parti écologiste est en état de "mort clinique" et "donne une mauvaise image de la politique".

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés