Christophe Barbier a réagi, ce mardi sur BFMTV, à la conférence de presse donnée par François Fillon, ce lundi. S'il reconnaît que "la reprise en main politique" a été "spectaculaire et efficace", l'éditorialiste politique a néanmoins évoqué les questions laissées en suspens par le candidate de la droite et du centre à la présidentielle 2017: "Sur les détails techniques qui lui sont reprochés, il y a encore des blancs. Venir nous dire "3.677 euros pour Penelope Fillon en moyenne, cela correspond à son niveau de diplôme", très bien. Mais alors 3.000 euros pour les enfants qui n'avaient même pas de diplômes, qui étaient étudiants, c'est énorme et les excuses ne sauraient effacer cela", a-t-il indiqué.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés