La SNCF va "durcir les conditions d'échange" des billets TGV en instaurant des frais à partir d'avril, ce qui devrait permettre de mieux gérer les places et même d'en baisser les prix, a argumenté une dirigeante de l'entreprise publique. Mais les clients ne voient pas ce changement d'un bon oeil. Beaucoup déplorent la disparition d'un service bien pratique et "moins de flexibilité" pour l'organisation de leurs voyages.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés