L'épidémie a fait près de 1000 morts sur le continent africain, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Un troisième membre de l'hôpital de Monrovia où travaillait le prêtre espagnol premier rapatrié européen infecté par Ebola, est par ailleurs décédé dans la nuit de dimanche à lundi.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés