"Si le Front National ne faisait pas encore un peu peur, il aurait gagné largement" la législative partielle dans le Doubs, selon Nicolas Dupont-Aignan. Car pour le député de l'Essonne et président de Debout la France, "aujourd'hui, c'est la mort de l'UMP".

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés