Deux femmes kamikazes ont déclenché leurs bombes aux abords et à l'intérieur du camp de réfugiés de Bakassi dans nord-est du pays. On déplore au moins 9 morts. Aucune revendication n'a pas été faite pour le moment mais la région est en proie aux attaques répétées du groupe djihadiste Boko Haram depuis de nombreuses années.

Publicité
Contenus sponsorisés