Vidéo associée: 

Publié le 08/11/2017

Donald Trump veut mettre Pékin de son côté

Corps: 

Après le Japon et la Corée du Sud, Donald Trump, accompagné de son épouse Melania, est arrivé ce mercredi à l'aéroport de Pékin pour entamer la troisième étape de sa tournée marathon en Asie.

Le président américain a commencé par visiter la Cité interdite, l'ancien palais des empereurs de Chine.

Avec pour guide son homologue chinois Xi Jinping, qui vient d'être reconduit pour cinq ans à la tête du Parti communiste et de facto à la tête de l'Etat.

Le chef de la Maison Blanche attend de lui qu'il se montre plus ferme envers le régime nord-coréen qui poursuit son programme nucléaire.

Washington réclame la fin des échanges commerciaux entre Pékin et Pyongyang.

Trump en Chine pour rallier Pékin au front anti-Corée du Nord https://t.co/ftBsK9jNbU pic.twitter.com/LSnp0qNBAd- ActuEnFrance.fr (@ActuEnFrance) 8 novembre 2017

Lors de son escale à Séoul, Donald Trump s'était exprimé devant l'Assemblée nationale sud-coréenne.

Donald Trump : 'Aujourd'hui, j'espère que je ne parle pas seulement au nom de nos pays, mais pour toutes les nations civilisées, quand je dis à la Corée du Nord : ne nous sous-estimez pas et ne nous mettez pas à l'épreuve.'

Si ce discours lui a valu des applaudissements nourris de la part des parlementaires, l'ambiance était toute autre à l'extérieur du bâtiment.

Des militants pacifistes s'y sont massés pour exprimer leur hostilité au président américain et pour dénoncer la montée des tensions dans la péninsule.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet